DONATION

Le projet « un autre regard »

I – Récolter des coquillages

Marie est comme le vent marin
Elle voyage, rencontre, part et revient
Qui sait où, qui sait quand ?
Celle qui gonfle ses voiles et soulève les ancres qui la retiennent au port : sa voix.

Elle vous parlera d’énergie, je vous parlerai de souffle
Marie est bourrasque ou brise
À faire et défaire ses valises tels le ressac et la bise

Taquine, elle se perd dans ses circonvolutions
Sources de rencontres prodigieuses et improbables
Ce sont sans doute elles les ports qui la décident à se poser un temps
Avant de valser à nouveau pour découvrir d’autres couplets
En écoutant l’autre les yeux dans les vagues

Parce que Marie n’est pas une chanteuse
C’est une fille qui chante et écoute, une houle qui résonne avec l’autre
Et dans ce monde sans voix qui raisonne et arraisonne
Cette respiration inspire et libère

Aujourd’hui la voilà qui projette de faire un film sur ses rencontres
Je vois la petite corsaire sortant triomphalement de l’eau
Sa récolte de coquillages au creux des mains tendues
Ses yeux brillants donnent toute sa valeur à ce butin qu’elle partage

Ça fait écho. Marie, sa terre ferme, c’est les autres
Et quoi de mieux qu’ajouter de nouvelles cordes à cette voie ?

Texte de ma Soeur de coeur: Lili Schneider 

Merci du fond du coeur ma Lili

II – Un projet

Le projet « un autre regard » affiche son objectif dans son intitulé : poser un regard différent sur l’autre. 

Mais il aurait aussi bien pu s’appeler « Le regard de l’autre » : jolie ambition que d’arriver à transcrire cette part de l’autre à laquelle on accède.

C’est qu’au cours de ses voyages Marie a fait des rencontres autour de la musique qui ont façonné sa vie. Chacune d’entre elles l’a aidée à orienter ses choix : à des milliers de kilomètres d’écart, des cultures et expériences de vie se sont enchevêtrées et ont nourri mutuellement leur créativité. L’idée est donc venue naturellement de partager ces pépites d’inspiration.

La question s’est alors posée de savoir comment :

1 – Trois objets 

  • Des interviews vidéo de portraits diffusés en podcasts pour une diffusion au plus grand nombre
  • Des conférences autour de ces rencontres, avec d’autres personnes qui partageront leur propre expérience de rencontres. La parole fera aussi la part belle à l’art, la créativité : avec des moments musicaux, chorégraphiques, plastiques ou poétiques en lien avec cette thématique de partage culturel à travers le monde, en interaction avec le public. Ces conférences pourraient ensuite elles aussi l’objet de podcasts vidéo.
  • Des résidences d’artistes, création de chansons autour de cette belle thématique.

2 – Soutenir

Plusieurs possibilités pour soutenir le projet « Un autre regard »

  •  Financer :
    • Pour embaucher : autour de la nébuleuse Marie s’agrègent déjà 2 secrétaires à temps partiel, un community manager, un webmaster, 2 consultants, une rédactrice web, une graphiste. Ce projet nécessitera aussi l’embauche d’un ingé-son, d’un monteur vidéo. Sans oublier le budget Transports, hébergement, catering, com/promo ainsi que le temps de préparation des interviews et organisationnel.
    • Pour du matériel : location de matériel vidéo et audio, instruments de musique, salle de concert ou de conférence, sonorisation.
    • Pour les déplacements : billets de train, bus, bateau et autres afin d aller dans les diverses contrées par lesquelles Marie est passée et a rencontré toutes ces belles personnes !
  • Prêter : Un lieu pour créer et répéter quelques jours en résidence (seule avec piano) ou a plusieurs, en France ou ailleurs ! Lieu pour se produire avec les personnes interviewées lors des conférences. Matériel, instruments, accessoires, vêtements pour les concerts, lieux pour se loger. Lieux où venir jouer ! Votre salle de concert, votre maison !
  • Donner du temps et de l’énergie : suivre le fil, diffuser l’information de ce projet sur les réseaux ou par le bouche à oreille, faire des retours, écrire des textes.
    Tous ces gestes sont eux aussi un véritable soutien pour une artiste comme Marie.

Alors d’avance, merci à vous tous du fond du coeur !

 

Vous choisissez librement le montant de votre donation (minimum 5 euros)
Le bouton ajouter au panier s’active une fois votre montant renseigné.